Peinture : Comment choisir ton médium pour débuter ou explorer?

“Pour choisir, l’déal est d’essayer.”

Comme bon nombre de matériaux, il existe une large variété de types de peinture : acrylique, aquarelle, encres, huile, pastel, digitale, gouache… Si à ce stade certains ne vous parlent pas, ne vous inquiétez pas. Nous allons en explorer tout au long de l’article.

SPOILER ALERT: il n’existe pas qu’une simple et unique méthodologie. Il convient, avant tout, de pouvoir faire la différence entre chaque médium, et ce, en se renseignant sur leurs caractéristiques, points forts et faibles. Ce choix doit être fait en fonction de sa propre expérience, et surtout, de ses besoins et préférences.

 

DÉFINITION PEINTURE

Avant toute chose, qu’est-ce que la peinture? Outre l’action de peindre, la peinture est définie de nombreuses façons. Nous allons, pour l’heure, nous concentrer sur celle-ci: “Un mélange de pigments et de liant et/ou de diluant.” Elle peut avoir une consistance légère, épaisse ou encore compacte et permet également de créer différentes textures (marbré, granuleux, lisse, spongieux..) en fonction de son support. Pas de panique, nous verrons par la suite ces différents termes. Pour faire simple : couleur + texture = peinture.

 

Voyons ensemble quelques types :

 

 

 

AQUARELLE

La propriété principale de l’aquarelle est sa transparence, qui lui confère une certaine légèreté. Elle se compose également d’un liant à faible dose (la gomme arabique) ainsi que d’un diluant, qui n’est autre que l’eau, comme son nom l’indique. L’action de celui-ci est donc d’activer la peinture. L’eau étant une grosse part de ce médium, peindre avec l’aquarelle demande un minimum de patience entre les couches. De manière générale le séchage est rapide. Cependant, il faut parfois, en fonction du résultat recherché, attendre qu’une couche ait séché pour passer à la prochaine. Le rapport pose et temps de séchage permet un meilleur travail des couleurs (intensité) et des formes.

NB: Attention à ne pas déborder car pas de superposition (voir image/vidéo ci-dessous) possible avec ce médium. L’aquarelle est inodore et se trouve sous plusieurs formes telles que le godet sec, le tube, ou encore les liquides. Elle est facilement transportable pour un usage en extérieur, se range et se nettoie aisément.

 

                        

 

GOUACHE

Essayez de vous rappeler de votre liste de matériel d’art plastique. En plus des feuilles de papiers Canson, des crayons de couleurs ou des feutres, il y avait toujours cette incontournable palette de gouache. N’est-ce pas? Nous connaissons donc tous de nom cette “peinture scolaire”. Pourtant c’est le médium auquel on pense le moins souvent quand on veut se lancer ou explorer. Je considère la gouache comme étant la grande sœur de l’aquarelle. Elle est presqu’aussi légère car c’est également une peinture à l’eau possédant les mêmes composants, sinon avec un petit plus : un agent opacifiant (ex: craie) Elle est donc couvrante, permettant ainsi la fameuse superposition qu’on ne retrouve pas chez l’aquarelle. Une donnée intéressante quand, en cours de route, on souhaite changer une couleur, modifier ou supprimer un élément après coup. La gouache est aussi inodore et disponible en tubes et en godet humide (jelly gouache). Sa facilité de transport permet un usage en extérieur sans difficulté. Elle se nettoie tout aussi facilement.

 

          

 

ACRYLIQUE

Comme son nom l’indique, le liant de cette peinture est l’acrylique, qui est une résine molle. Elle contient parfois de l’eau ou peut être mélangée à de l’eau pour changer la texture ou l’effet voulu. Elle est simple et souple à l’utilisation. Idéale pour l**’initiation**. Le séchage est relativement rapide et la superposition est aussi possible. Comme celles citées précédemment, elle est sans odeur et se trouve en tube, pot, bic et/ou feutres. L’acrylique est une peinture qui requiert une attention particulière pour son usage en extérieur. Elle demande un peu plus d’outils et d’espace afin de la manier au mieux (risque de salissure, séchage etc..) ainsi que pour le nettoyage des pinceaux.

 

 

 

 

       

 

 

HUILE

La peinture à l’huile est de consistance épaisse. Ce qui permet d’ailleurs une infinité de modification de textures une fois mélangée à d’autres produits. S’agissant de son liant, il s’agit d’une huile siccative (catalyseur pour un meilleur séchage) souvent de lin purifiée ou d’oeillette. Contrairement aux autres types que nous avons vu, le temps de séchage ou siccativation de la peinture à l’huile est plus long. Les pigments quant à eux gardent leur intensité, contrairement à l’aquarelle par exemple. Cette dernière demande donc une attention particulière pour son usage en extérieur. Il sera donc préférable d’adapter votre travail en fonction de ce détails.

Elle dégage également des odeurs et vapeurs. Sa composition de part ses liants et modifiants peut s’avérer “toxique” si utilisée en intérieur. Pour son emploi, une salle aérée ou un espace en extérieur sont alors requis. Pour le nettoyage des pinceaux , il est recommandé d’effectuer un trempage dans un diluant. On la retrouve sous forme de tubes.

 

   

 

DIGITALE

Bien évidemment, la peinture digitale est différente de celles qui la précèdent. Elle nécessite un matériel beaucoup plus actuel et moins conventionnel. Avec un bon logiciel/application de dessin, une tablette graphique et un ordinateur/Ipad et un pencil, il est tout à fait possible de pouvoir l’explorer. Pas de temps de séchage, pas d’odeur, pas besoin de racheter du matériel. Avec l’arrivée du tout numérique (digitalisation), l’accès aux couleurs (infini), aux formes, aux textures est beaucoup plus simple. Et ce, grâce à de nombreux outils intégrés directement dans les logociels/applications. Pour plus d’information sur le “digital painting”, un article plus détaillé est à votre disposition juste ici :  Débuter le digital painting.   

     

 

RÉSUMÉ

 

Il n’y a pas vraiment de secret, pour savoir, il faut essayer, se lancer, se mouiller.
Mon conseil? Prends le temps de discuter avec les textures, les couleurs, ta personne et le monde qui t’entoure.

Si tu es basé.e / de passage en Ile de France n’hésite surtout pas à réserver un cours de 2h en atelier pour te familiariser avec les différents types de peintures sans avoir à toutes les acheter avant. Ce sera peut-être aussi le moyen de déterminer ton style et explorer ta sensibilité artistique. 

Pour découvrir mon travail rendez vous sur Instagram ou sur mon Portfolio 

D’ici là, je te souhaite de pouvoir créer et t’exprimer sans limite. 
À bientôt pour un nouvel article.

 

Quelques sources pour creuser en profondeur :

https://le-journal.artesane.com/aquarelle-versus-gouache-quelles-sont-les-differences/#:~:text=Aquarelle %3D pigment %2B agent mouillant %2B,craie%2C talc%2C kaolin…)
https://cbonvin.fr/sites/www.dotapea.com/

 

Commentaire

fr_FRFrançais