Soyez au courant des nouveautés de la boutique en me suivant sur les réseaux

Paris

lauwaart@gmail.com

Débuter le Digital Painting

Débuter le Digital Painting

Vous avez été nombreux à me le demander. Aujourd’hui, je vais m’adresser aux personnes curieuses d’apprendre le digital painting. Avec un peu d’entraînement et d’assiduité, le digital painting n’aura plus aucuns secrets pour vous.. Non j’exagère. J’apprends toujours un peu plus chaque jour.

Je tiens à vous prévenir, ce n’est pas un “Tuto”, il y en a déjà plein sur Youtube. Mon but est de voir avec vous certains points fondamentaux suite à mon expérience personnelle. Quelles sont les choses à savoir ? Comment et par où commencer ? Pour y arriver, posons d’abord les bases ! Pour exceller dans le domaine, il faut savoir de quoi il est question, où vous mettez les pieds. Place à un petit rappel de ce qu’est le digital painting.

“TU AS DIT DIGITAL PAINT.. QUOI”?

Selon Wikipédia, “Le digital painting, est une forme d’art numérique apparue dans les années 1990 dans laquelle les techniques traditionnelles de la peinture, telles que l’aquarelle, les huiles, l’impasto, sont appliquées à l’aide d’outils numériques grâce à un ordinateur, une tablette graphique, un stylet et un logiciel” Ok… Ce qu’il faut retenir: il s’agit de peinture sur ordinateur, et il faut du matos;

“DE QUOI A-T-ON BESOIN EXACTEMENT?

Bien évidemment, qui dit “digital” dit ordinateur ou tablette. “Élémentaire mon cher Watson” ! Mais pas de panique ! Peu importe la marque, ou le support (ordinateur de bureau, ordinateur portable Windows, tablette, Mac…), il vous faut juste suffisamment de puissance pour éviter les lags incessants et, un bon écran de qualité qui va retranscrire fidèlement les couleurs. Et si possible assez grand pour plus de confort.

La suite logique? Eh oui, il faut une tablette graphique. Une tablette graphique associe deux éléments:

1/ Une surface plane active de faible épaisseur, appelée communément « la tablette ». En général, aux dimensions de formats de papier normalisés (A6, A5, A4, A3), ou plus récemment d’écrans d’ordinateur tendant vers le panoramique. L’objet possède des bords plus ou moins larges pour des raisons d’ergonomie (possibilité de tenir la tablette sans toucher la surface active, emplacement de rangement pour l’outil associé) et de fonctionnalité (touches paramétrables correspondant à celles du clavier de l’ordinateur).

2/ Un stylet s’utilisant comme un stylo, mais sans encre et exclusivement pour tracer sur la tablette. Il peut être équipé de boutons paramétrables et complété par d’autres stylets spécifiques, un aérographe ou une souris.

En gros, une surface pour dessiner et un stylet. Aujourd’hui je possède une Cintiq 13 HD Wacom mais j’ai commencé avec une tablette Bamboo Wacom que j’ai trouvé à 50€ sur leboncoin. Vous verrez, on peut faire de grandes choses à moindre coût. Pour débuter, la tablette graphique Bamboo suffit largement. Je l’ai utilisé pendant 3 ans et je m’en sers encore aujourd’hui lors de mes déplacements. N’oubliez surtout pas:

                                                                                                                                                 “Ce n’est pas la tablette qui fait le travail mais l’artiste”.

Voici un petit tuto gratuit pour vous diriger un peu et vous donner une idée des différentes gammes de la marque Wacom

                                    Bamboo WacomCintiq 13 HD Wacom
Et ensuite? Après la tablette? Il vous faut bien évidemment un logiciel de création d’image (Photoshop, Corel Painter, Paint, Procreate sur Ipad…). Pour ma part, j’utilise Photoshop. J’ai essayé Corel et il m’a été très utile pour le linework (les tracés). Je m’y suis sentie beaucoup plus à l’aise. Mais mention spéciale pour Photoshop. C’est le logiciel que je maîtrise le mieux.

“UNE FOIS QU’ON A LE MATÉRIEL, QUE FAIRE?”

Apprenez à explorer et maîtriser les basiques du logiciel que vous aurez choisi et qui vous aura séduit ! Les différents outils (Gomme, pipette, pinceaux, doigt…), les différents effets (filtres, réglages,…) mais aussi et surtout le fonctionnement du logiciel (calque, groupe, plan de travail, masque de fusion, opacité…). Ce sont des étapes importantes, à ne pas surtout pas négliger. Une fois que vous aurez réussi à répondre à la question “Quel outil vais-je utiliser pour faire…?”, vous pourrez ensuite vous demander “Comment vais-je dessiner ce que j’ai en tête?” ou “Que vais-je dessiner?”. Vient alors l’heure des premiers dessins et des fameux TUTOS !

“TUTO VOTRE VIE !”

Les tutoriels ont été primordiaux pour moi. On y trouve tout : du linework, en passant par les textures, les couleurs, les techniques de dessin sur ordinateur. Tout y est. Il faut être patient, s’entrainer, chercher à comprendre ce que l’on voit pour pouvoir utiliser ses connaissances dans d’autres dessins, dans d’autre cas. Petit bonus : Voilà un petit lien intéressant pour régler votre pinceaux pour le lineart : Ici

“SOYEZ CURIEUX !”

Je pense qu’il est super important de chercher à suivre le parcours et le travail d’autres “digital painters”. Cela permet de les voir évoluer, et booste par la même occasion votre motivation. Eux aussi ont dû passer par là, ont dû apprendre, se casser les dents, recommencer, passer des nuits blanches, déprimer. Avec un peu de travail et de la persévérance, on y arrive. Si par la suite, vous reconnaissez vos points faibles, n’abandonnez pas. Étudiez ! Encore, encore et encore. Vous verrez, on s’amuse avec les lignes et les couleurs, les pinceaux, et les formes. On prend plaisir à créer et il n’y a jamais assez de temps pour dessiner tout ce que l’on veut dessiner.

“IL N’Y A QUE LE TRAVAIL QUI PAIE !”

Dernier conseil. Vous devez trouver les techniques qui vous vont, avec lesquelles vous vous sentez à l’aise, et toujours travailler sur vos lacunes. Ne vous mettez pas de pression, chacun avance à son rythme. Adoptez la “zen attitude”. C’est toujours mieux d’apprendre en s’amusant, non?

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir un peu plus clair. Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas à me les faire parvenir, et j’y répondrai dans le prochain article. Et si vous souhaitez partager vos peintures, vos projets et productions avec moi, FEEL FREE !

 

No Comments

Post a Comment

Première heure de cours gratuite avec le code "MONPREMIERCOURS" >https://lauwaart.com/produit/cours-dessin-aquarelle-acrylic-digital-painting/ Ignorer